Project Description

Aleksandra CZUJA

Ange de ténébre

« Il est le mystère des nuits, non qu’il soit fait d’obscurité, mais parce qu’il est lumière dans la nuit »

               Pierre Mabille, Le merveilleux

« Vieil océan, les hommes malgré l’excellence de leurs méthode, ne sont pas encore parvenus à mesurer  la profondeur vertigineuse de tes abîmes … Oui, quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux  : l’océan ou le cœur humain ? »

                       Lautréamont

C’est la beauté violente des dessins d’Aleksandra Czuja qui nous arrête. Une  beauté qui abrite la fureur contenue de puissances thanatiques. Avec Abyss, c’est cette vérité qui « saute au visage » comme si le dessin la dévoilait au dernier moment. Ce qui conduit son geste n’est pas seulement la recherche d’une représentation parfaite des turpitudes du monde et de l’âme humains – sa seule sensibilité l’exige – c’est la tentative d’affronter le monde dans toute sa brutalité, de se battre avec et contre. D’enter dans ce que Dante appelle « le chemin difficile et sauvage » (Enfer, chant second). A. Czuja est ange aux mains habiles qui promène ses marionnettes au pays des ténèbres.

« L’entreprise tragique » (Gombrowicz) qu’est l’art prend tout son sens chez A. Czuja. Ses dessins orageux offrent la vision d’un monde déformé par un miroir sans complaisance. Si l’artiste semble amoureuse des contrastes forts, c’est qu’elle dessine l’abime depuis l’abime. Un drame habite ses vedute qui tient à l’épreuve et à la lucidité d’un regard dans lequel la vie se trouve toute entière. Elle veut savoir de quoi il retourne et s’en délivrer par le dessin. Elle sait que le monde, à l’image de ses figures, est blessé ; mais elle veut le guérir. D’où l’impression de force et de cruauté qui se dégage de ses scènes, en même temps que s’y exprime une vulnérabilité presque sensuelle. L’opération lente qui consiste à travailler chaque dessin comme à fresque, va pourtant peu à peu, à travers la méditation qu’elle constitue, lui permettre d’illuminer la plus humble matière. Elle fait subir aux images de son passé et à celle qu’elle tire de son histoire personnelle de l’art (Philipe Guston, Bacon, Soutine, Goya, Caravage) un traitement qui exalte la théâtralité de la violence humaine et en dénature les figures de telle façon qu’il devient impossible de savoir si c’est l’artiste qui brûle solennellement le monde en dessin ou si c’est le monde qui lui impose de le rendre méconnaissable. La fureur mimétique est chez elle pleinement assumée. Elle est si totale qu’elle en devient renversante. Genet dirait que « l’exaltation de tout ce qui est figuré » conduit, porté à son paroxysme, à « le rendre non identifiable » (Rembrandt). On est perdus, absorbés, enfoncés dans le limon de ces images mnémoniques dans lesquelles la joie paraît sombre pendant que la mélancolie se fait libératrice, éclairée et lumineuse.

Mylène Duc, juillet 2018. Docteur en Esthétique, Chargée de cours, Montpellier III

Need Information on availability, dimensions or to see the works…  CONTACT GALLERY 

Aleksandra Czuja, née à Lublin, Pologne. Diplômée de l’Académie des Beaux-Arts de Varsovie et l’Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence. En 2002 elle remporte la bourse du gouvernement français pour les jeunes talents et vient en France pour une résidence artistique juste après son diplôme à Varsovie. Formée à la peinture et la peinture murale, elle glisse petit à petit vers le dessin pur qui devient son medium de prédilection. Elle vit et travaille à Aix-en-Provence. Depuis 2017 elle est représentée par la galerie Jean-Louis Ramand.

EDUCATION / FORMATION
2005 – DNSEP avec mention (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique) École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence, France
2002 – 2003 – Bourse du Gouvernement Français et résidence d’artiste (post-diplôme) Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence, France.
2002 – Diplôme et Master en Art (distinction) Académie des Beaux-Arts, Warszawa, Département de Peinture, Pologne.
Spécialisation supplémentaire et annexe au diplôme à l’atelier des technologies et techniques de la peinture murale, (distinction).

SOLO SHOW

2016 – Drawing, intuit-lab, école supérieure de design & de communication visuelle, Aix-en Provence.
2014 – « Intimement pluriel», drawing, Galerie Susini, Aix-en-Provence, France.
2013 – Herbier, librairie de l’Arbre , Marseille, France.
2008 – ARL 2008, par la galerie Le Passage de l’art, printemps 2008, Lycée Saint-Exupéry, Marseille, France.
Connection, Espace Ecureuil, Fondation Ecureuil, Marseille, France.
2007 – Le Passage, Aix-en-Provence, France.
2006 – One, Galerie Susini, Aix-en-Provence, France.

EXHIBITIONS / EXPOSITIONS

2018 – Lyon Art Paper, salon du dessin contemporain ,Galerie Jean Louis Ramand.
2018 – Une Seconde d’Éterenité, Galerie Jean Louis Ramand, Aix-en-Provence, France,
dans le cadre de la saison du dessin avec Paréidolie Salon International du Dessin Contemporain
2018 – Varius Paper, Galerie Jean Louis Ramand, Paris, France.
2018 – Instantané, Centre de création artistique Artopie, Meisenthal, France.
2018 – …au plus près de nos secrets, Galerie Jean-Louis Ramand, Aix-en-Provence, France
2018 – Instantané, centre de création artistique Artopie, Meisenthal, France.
2017 – OPEN DAYS, Galerie Jean-Louis Ramand, Paris, France
2017 – Traits Symboliques, Galerie Jean-Louis Ramand, Aix-en-Provence, France
2013 – l’Eclat 20 ans, Galerie Susini, Aix-en-Provence, France
2010 – Dessine-moi…, Saffir galerie nomade, Marseille, France.
2009 – 8éme Biennale d’Issy, Issy-les-Moulineaux, France.
Musée Estrine, « Vingt ans …c’est une fête ! », Saint-Rémy-de-Provence, France.
Base’Art, Fréjus, France.
2008 – « Spame-moi ! », la Conciergerie Art – Contemporain, La Motte-Servolex, France.
Joseph Frasca memorial works on paper competition, Around The Coyote Gallery, Chicago,             USA.6ème Biennale Européenne d’Art Contemporain, Lemanif, Nîmes, France,
Thème : 2008-2050 : les traces du futur
ARL 2008, par la galerie Le Passage de l’art, printemps 2008,
galerie Mourlot – Jeu de Paume, Marseille, France.
2007 – Młodzi artyści – Młoda sztuka, Galeria Grodzka BWA, Lublin, Pologne. curator Andrzej Mroczek.
un des Finis, Espace d’art contemporain Sextius, Aix-en-Provence, France.
2006 – Artemisia Gallery, Chelsea, Grande-Bretagne.
« The 12th International Biennal Print and Drawing Exhibition, R.O.C »,
National Museum of Fine Arts, Taichung, Taiwan.
Mulhouse 006, la création contemporaine, Mulhouse, France.
« Autograf 2005 », III place – prix de peinture, the National Museum Castle, Lublin, Pologne.

CATALOG / PRESS

2014 – « LE COUP DE CRAYON VIF D’ALEKSANDRA CZUJA »,  article par Christiane Courbon,
«La Provence ».
« 20 000 LIEUES SOUS LES MERS AVEC ALEKSANDRA CZUJA »,
article de Christiane Courbon, « La Provence »
« INTIMEMENT PLURIEL », catalogue galerie Susini 2014.
2013 –  l’Eclat, Galerie Susini, catalogue 2013. www.galerie-susini.fr
2009 – Biennale d’Issy, catalogue. www.biennaledissy.com
20 ans c’est une fête, Musée Estrine, catalogue d’exposition. www.ateliermuseal.net
Base’Art, Fréjus, catalogue.  www.baseart.fr
2008 – La Marseillaise, 10 avril ,2008, article de l’exposition « Connection » l’Espace Ecureuil.
www.fondation-ecureuil.fr
Spame-moi !, catalogue , France.
Młodzi artyści – Młoda sztuka, Lublin, catalogue.
6e Biennale européenne d’Art contemporain, Nîmes, catalogue CD-rom.
« Midi Libre », l’agenda complet, 13 /06/2008.
« Midi Libre », 23 /06/2008, « La biennale d’art contemporain défriche les traces du future »
article par Stéphane Cerri
2006 – « The 12th International Biennial Print and Drawing Exhibition, R.O.C »,
catalog of the exhibition , CD-rom.
«Mulhouse 006 », catalogue.
«Autograf 2005 », catalogue.
« Quand le « un » devient multiple » article de Christiane Courbon, « La Provence », 15 /02/2006.
Mulhouse 006, catalogue. http://www.mulhouse.fr/fr/mulhouse-010/
2005 – Konfrontacja- od realizmu do abstrakcji, catalogue.
DNSEP 2005, Ecole Supérieure d’Art d’Aix, catalog DVD diplômes.
2002 – Hiszpania, catalogue.

AWARDS / PRIX

2006 – III prix au concours de peinture, Autograf 2005, ZPAP Lublin, Pologne.
2002 – 2003 –  Bourse du Gouvernement Français et résidence d’artiste (post-diplôme) Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence, France.
2001 – 2002  – Distinctions du travail artistique, atelier des techniques murales, Warszawa, Pologne. Académie des Beaux-Arts, Warszawa, Pologne.

Aleksandra Czuja – FOUR STUDIES FOR A PORTRAIT OF LIFE AND DEATH – 2018, Polyptych, Drawing on paper, 4 x 24x18cm

Aleksandra Czuja – CRUCIFIXION – 2018, Triptych, Drawing on paper, 3 x 24x18cm

Aleksandra Czuja – ABYSS III – 2018, Triptych, Drawing on paper, 3 x 24x18cm

Aleksandra Czuja – HOLY TRINITY – 2016, Triptych, Drawing on paper, 3 x 24x18cm

Aleksandra Czuja – CHILD PLAY – 2017, Drawing on paper, 24x18cm

Aleksandra Czuja – ON THE CARPET HANGER – 2017, Drawing on paper, 24x18cm

Aleksandra Czuja – ABYSS I – 2017, Drawing on paper, 24x18cm

Aleksandra Czuja – ABYSS II – 2017, Drawing on paper, 24x18cm

Aleksandra Czuja – Kiss – 2016, Drawing on paper, 24x18cm

Aleksandra Czuja – Nostalgia II- 2015, Drawing on paper, 24x18cm

Aleksandra Czuja – Portrait from behind- 2016, Drawing on paper, 24x18cm

Aleksandra Czuja – Sentiment – 2016, Drawing on paper, 24x18cm

Aleksandra Czuja – Reflection – 2016, Drawing on paper, 24x18cm

Aleksandra Czuja – 11h02 – 2017, Drawing on paper, 24x18cm

Aleksandra Czuja – 8H16m2s – 2017, Drawing on paper, 24x18cm

Aleksandra Czuja – Ecce Homo – 2017, Drawing on paper, 24x18cm

Aleksandra Czuja – Drowned dreams – 2017, Drawing on paper, 24x18cm

Aleksandra Czuja – Nemesis – 2017, Drawing on paper, 24x18cm

Aleksandra Czuja – Do not go – 2017, Drawing on paper, 24x18cm