Keep Grounded

Déclinaison de couleurs acidulées, rémanence de formes familières… S’aventurer dans l’univers de Marie Havel plonge dans les nostalgies d’enfance(s)… La sienne, tout d’abord. Une enfance bercée de livres dont elle reproduit patiemment les illustrations pour en tirer l’essence de son art. Le « Manuel des Castors Junior », dont elle génère une réplique manuscrite, hommage à ses sources enfantines d’inspiration. La plasticienne se prend au jeu : ce livre deviendra l’un de ses « Livres d’artiste », au sens propre puisque l’ouvrage a en partie forgé sa pratique.

Elle nous propose ainsi un retour dans les sensations de l’être neuf, en apprentissage. Comme si le temps avait omis de passer. N’est-ce pas d’ailleurs cette sensation intemporelle, presque méditative, qui nous habite lorsque nos doigts retrouvent les mécanismes de nos anciens origami ? L’acte est machinal, l’esprit peut vagabonder, puis s’émerveiller du bateau né entre les plis, de sa légèreté sur les flots, avant disparition par délitement. Pas ici : le matériau force à réinventer les techniques pour aboutir à semblable résultat. Mais le navire restera planté dans les abîmes, lesté de son poids de plomb.

Clément Philippe, avec qui a été réalisé « Toucher le fond », est familier de ce métal au caractère ambigu : s’il absorbe les radiations, il est aussi vecteur de pollution particulièrement nocive. Cette dualité transparaît dans son œuvre, sous-tendue par la ruine des sociétés humaines, conséquence inéluctable de leur propre progrès. Technologie de pointe et modernité ont leurs limites ; notre monde souffrira des accidents de son exploitation. Par ses avancées, l’homme provoque sa chute, mais souhaite lui survivre.

Un paradoxe qui forme l’essence même de l’apprentissage, tel qu’énoncé par Marie Havel. A l’habituel tapis de jeu idyllique de nos tout-petits elle substitue un monde d’embûches, métaphore d’une existence semée d’obstacles dans laquelle l’enfant devra apprendre à évoluer. L’adversité a force d’inventivité. Le jeu apprend la ruine, comme terme de toute chose.

N’est-ce pas d’ailleurs de cette finitude que vient le plaisir du jeu ? Consciemment ou non, il nous faut admettre que la destruction nous satisfait. Le château de sable nous offre sans doute d’exorciser ces penchants destructeurs. L’artiste raccourcit ici le processus d’anéantissement : ses seaux de plages, issus de seaux réels, découpés puis ré-assemblés avec ajout de matière, évoquent une construction en partie écroulée avant même d’avoir pu d’exister. Bâtir de l’effondrement, quel meilleur apprentissage de la vanité ? Si le temps provoque la ruine, l’artiste sait la dédramatiser dans la poésie de nos sensations enfantines…

Pour la Galerie texte par Blandine Boucheix  (coordinatrice projets et expositions) Avril 2020.

Marie Havel - Tapis de jeu
Marie Havel - Tapis de jeuTapis de jeux #3 » Impression sur tapis 150 x 200 cm 2019 (Oeuvre unique)
Marie Havel & Clément Philippe - Toucher le fond
Marie Havel & Clément Philippe - Toucher le fondOrigamis de plomb dimensions variables, 2019 (Pièces uniques)
Marie Havel - Livres d'artiste
Marie Havel - Livres d'artisteLe Manuel des Castors Juniors, livre manuscrit, encre et peinture sur papier et toile, 2019 - en cours
Marie Havel - Seaux de plage
Marie Havel - Seaux de plagePlastique, peinture acrylique, vernis brillant, dimensions variables, 2018 - 2019 (Pièces uniques)
Marie Havel - Plage du Terminus #6
Marie Havel - Plage du Terminus #6Flocages de modélisme sur cartons-gris, 30 x 40 cm
Marie Havel - Plage du Terminus #21
Marie Havel - Plage du Terminus #21Flocages de modélisme sur cartons-gris, 40 x 60 cm
Marie Havel - Plage du Terminus #22
Marie Havel - Plage du Terminus #22Flocages de modélisme sur cartons-gris, 70 x 100 cm
Marie Havel - Le Ravin du Loup #25
Marie Havel - Le Ravin du Loup #25Flocages de modélisme sur cartons-gris, 40 x 60 cm
Marie Havel - Le Ravin du Loup 33
Marie Havel - Le Ravin du Loup 33Flocages de modélisme sur cartons-gris, 30 x 40 cm
Marie Havel & Clément Philippe Toucher le fond
Marie Havel & Clément Philippe Toucher le fondOrigamis de plomb, Dimensions variables
Marie Havel - Seaux de plage #4
Marie Havel - Seaux de plage #4Sculpture, peinture acrylique, vernis brillant, plastique
Marie Havel - Seaux de plage #6
Marie Havel - Seaux de plage #6Sculpture, plastique, peinture acrylique, vernis brillant
Marie Havel - Seaux de plage #16
Marie Havel - Seaux de plage #16Sculpture, plastique, peinture acrylique, vernis brillant
Marie Havel - Nostalgisme #13
Marie Havel - Nostalgisme #13Dessin, Graphite sur papier
Marie Havel - Nostalgisme #15
Marie Havel - Nostalgisme #15Dessin, Graphite sur papier
Marie Havel - Jumanji #23
Marie Havel - Jumanji #23Dessin, Graphite sur papier